mercredi 30 décembre 2009

Pilote de Ferrari !!!



Ce matin, j'ai enfin eu mon cadeau de Fête des Pères ! Non que Françoise, Sophie et Valérie aient fait de la rétention, mais leur cadeau (un stage de pilotage sur Ferrari à Trappes, chez Jean-Pierre Beltoise http://www.pilotagepassion.fr/ ), avait été reporté deux fois en septembre puis novembre.


Nous voici donc ce matin sur place, point trop de monde, une pluie discrète et une température pas trop froide ; ça va !


Néanmoins, là je fais la gueule, car on commence par une file d'attente pour trois tours accompagné en Subaru Impreza, et j'ai une quinzaine d'individus qui n'avaient rien à faire là, devant. Heureusement, on monte 3 par 3 et cela avance vite. J'ai la chance d'être assis à côté du pilote. En fait, ces tours servent à découvrir le circuit, et à comprendre le système de passage des courbes : trois plots de couleur, verte, rouge , blanche, indiquent où il faut serrer (à droite ou à gauche) et où il faut rétrograder puis accélerer. A quelle vitesse roule-t'on ? A vue de nez, au maximum à 110-120. Pas de quoi blémir !



Ensuite, nouvelle file d'attente, selon le véhicule choisi. Je suis dans la file Ferrari ; le jeu commence par enfiler une charlotte, puis un casque...pas facile !!!


Et arrive mon tour : une belle Ferrari grise, superbe, intérieur rouge, et Yoan en passager-instructeur qui me donne les consignes. Réglage du siège (la position de conduite est excellente...) . C'est une boîte séquentielle avec palettes au volant, comme sur mon Audi, donc, pfff, pas de problème, d'ailleurs voyez comme je démarre en souplesse.

J'ai bien sûr oublié les codes de couleur des plots ! Les deux tours passent vite ! Je ne sais pas là non plus à quelle vitesse j'ai pu rouler, pas plus de 110 je pense, les lignes droites étant courtes ! Mais j'ai un peu fait vrombir la bête (500 chevaux...). J'ai à peu près pris les courbes correctement, sauf un cas où j'ai rétrogradé trop tôt, mais ce n'était pas grave !





Et voilà, c'est fini ! Le plus difficile est de sortir de la voiture ! Ensuite, direction les stands des marchands du temple, où je succomberai à l'achat d'une photo officielle (celle qui est en tête de l'article, ma photographe personnelle n'ayant pas eu les accréditations nécessaires à se positionner aux meilleurs endroits !) Et puis, j'ai aussi un diplôme !




J'ai conduit la i10 au retour et montré à Françoise comment je laissais sur place une Twingo !


Et un très gros bisou à Françoise, Sophie et Valérie pour leur cadeau !!

2 commentaires:

sister a dit…

yeahhhh ! ah oui, la photo officielle en jette ! Pour les dauphins au Mexique aussi, Eric n'avait pas eu les accréditations nécessaires. On se demande pourquoi... !

valeriel a dit…

yeah!! ca avait l'air chouette!!
vroom vroom!